©Photos D. Marchetti
FORCE ET VALEURS À LA MUSCU !
Pour ses 450 adhérents, l'association propose de travailler son cardio, mais aussi ses muscles

Pousser, souffler, recommencer. La centaine de machines que possède le club permet de se tailler un corps d'athlète et de percer le secret des "trois poumons".

Le tout dans une belle ambiance concoctée par les membres de cette association où le vivre-ensemble compte autant que la performance. Force et valeurs guident ici les sportifs.

Dans la salle de 300 m² du Gymnase municipal, le matériel de musculation fait la part belle à deux marques italiennes haut de gamme : Panatta et sa solide réputation ainsi que Technogym qui laisse son empreinte sur les vélos d'intérieur.

« Pour offrir de l'homogénéité et de la qualité, nous changeons chaque année les machines les plus utilisées et les plus vieilles », explique Denis Marchetti, président du club. Les plages horaires permettent aux adhérents de venir s'entraîner le matin, à partir de 6 h et jusqu'à tard le soir, 21 h. A la carte... Rien de tel que de se défouler avant et/ou après le boulot ! 

Cette dynamique association s'est développée ces dernières années avec « la création d'une section Force athlétique ». Le club est important dans la région et les derniers résultats d'Alain Gobert et de Sami Fakhet ont ouvert de nouvelles portes. Tout comme la performance d'Allan Barbéris qui a décroché l'or aux championnats de France de bras de fer (Photo ci-dessus).

Partenariat avec le volley

Depuis deux ans, le club s'est affilié à la Fédération Française de Force. Ce qui lui a permis de former deux coachs. 

En parallèle, Denis Marchetti tend le bras aux différentes disciplines sportives pratiquées à Saint-Laurent-du-Var. « Si certains viennent s'entraîner pour le culturisme, d'autres le font en complément de leur sport majeur. Ainsi, depuis 3 ans, nous sommes en partenariat avec les filles du volley. Et, dans le courant du mois de novembre, nous nous sommes fixés comme objectif d'élargir cette entente ». Le tennis et le shidokan pourraient suivre cet exemple. 

Enfin, le président Marchetti promet la mise en place prochaine d'une nouvelle section : « Le bras de fer peut-être pris comme un simple jeu, mais petit à petit ça devient un véritable sport. Nous ambitionnons de créer une équipe prochainement ». La nouvelle saison s'annonce pleine de promesses.

Baptiste Darpheuil