LE CLUB VAR MER RENOUE AVEC LES LASERS !
Tout part d’une préconisation, celle de la Fédération Française de Voile de naviguer en solitaire… Une recommandation qui a fait bien des remous … et c’est sur une initiative d’Estéban Hernandez que le Club Var Mer a su rebondir !

Une idée simple qui, malgré tout, a pris la tournure d’un pari un peu fou se déclinant sous la forme d’un projet de longue haleine !

« Il fallait trouver une solution » souligne ce dernier quand on l’interroge. Et la réponse est venue de la petite flotte de lasers ou d’Ilca qui « dormaient » depuis un long moment sur le sable de cette base nautique installée à la périphérie de Cap 3000.  

Encore fallait-il y penser ! Mais le jeune entraîneur et moniteur de l’équipe « Compet’ » a eu l’œil, le bon même ! Conscient du potentiel de ces dériveurs en sommeil, ce dernier est allé proposer cette intention auprès du président Castagnola qui a immédiatement adhéré à cette entreprise.

Le seul « hic », c’est que le temps a eu ses effets sur cette dernière ! Un chantier de restauration et pas des moindres s’ouvrait alors aux membres de ce club … mais être « voileux, c’est un état d’esprit » qui permet de surmonter bien des obstacles nous a-t-on fait comprendre !

Ainsi, depuis la fin janvier, Esteban et quelques forces vives du club ont pris les choses en main et se sont lancés dans ce chantier de « remise en route » pour lequel ils n’ont pas compté les heures.

L’objectif est d’équiper ce club nautique laurentin d’une douzaine de ces embarcations reconnues pour leur puissance, leur vélocité, leur réactivité, leur prise en main « facile » sans oublier la rapidité des sensations que nous pouvons avoir avec elles.

Aux cinq détenues par Var Mer se sont ajoutées trois issues de la générosité des clubs voisins et quatre sont en cours d’acquisition ! Au total, ce n’est pas moins d’une douzaine de lasers qui seront bientôt disponibles à la navigation !

Pour l’heure, cinq d'entre-eux sont remis en état et font le bonheur des adolescents faisant partie de l’Ecole de Voile ! Au respect des préconisations vient s’ajouter la possibilité de proposer à ces derniers des stages de ligue et ça s’est un sacré « plus » qui, sans aucun doute, sera apprécié à plus d’un titre !

Preuve est faite que navigation peut rimer avec récupération et restauration ! Un bel exemple d’adaptation et de réactivité !